5 novembre 2019

Le Vieux Port... encore !!!


Le Vieux Port réitère à nouveau son invitation pour les Feux Sur Glace cette fois-ci présentés par Van Houtte.  Yeee !

Débutant le 14 décembre et pour 4 samedis, le Vieux Port nous convie à ces soirées illuminées qui savent distraire de l'hiver et qui seront toutes orchestrées cette année sur la musique du grand John Williams.  Rendez-vous à l’île Bonsecours ou sur la Promenade des Quais; bref, partout autour du Vieux Port vous pourrez vivre les feux d'artifice à 20 heures.  Chaque feu sera présenté par une compagnie pyrotechnique québécoise différente dont l'identité sera révélée plus tard : 

Samedi, 14 décembre
Samedi, 21 décembre
Samedi, 28 décembre
Samedi, 4 janvier

Et il y aura aussi le traditionnel feu du 31 décembre.  Ca aussi, je vous en reparle plus tard ! 

Bon début d'hiver à tous !!!

9 août 2019

2019 - HORAIRE DES GRANDS FEUX DU CASINO DU LAC-LEAMY


Vous êtes chanceux Gatineau ! Les Grands Feux du Casino du Lac-Leamy sont de retour pour une 24e année !!!  Cette fois-ci, ce sont le Chili, l'Italie, la Grèce et la France qui s'affrontent pour remporter la Coupe Zeus.

Planifiez-vous au moins une journée - sinon les 5 ;) - dans la belle région de l'Outaouais, ou dans la capitale canadienne à un pont de distance, où il y a tant à faire, à voir, à flâner; et confortablement vous installer une couverture en soirée sur la rive québécoise, pour admirer l'unique représentation des ces spectacles pyrotechniques.

Vous pouvez acheter vos billets ici avant 16hrs le jour de l'événement, sinon c'est au Musée Canadien de l'histoire qu'il faut vous présenter.

Samedi, 10 août :
Chili - Pirotecnia Igual Sa
'Dancing for the World'

Mercredi, 14 août :
Italie - Pirotecnicia Giuliani s.r.l.
'Estate Italiana'


Samedi, 17 août :

Grèce - Pavlos Nanos 
'Up and Down'


Mercredi, 21 août :
France - Pyragric Industrie
'Pyrollywood'


Samedi, 24 août :

Clôture - Royal Pyrotechnie
'Émojis'
https://drive.google.com/uc?export=view&id=1nZmJavMWTQxC4i-q4Rf4rY1x0sGV2XBI

2019 - HORAIRE DES GRANDS FEUX DU CASINO DU LAC-LEAMY


Vous êtes chanceux Gatineau ! Les Grands Feux du Casino du Lac-Leamy sont de retour pour une 24e année !!!  Cette fois-ci, ce sont le Chili, l'Italie, la Grèce et la France qui s'affrontent pour remporter la Coupe Zeus.

Planifiez-vous au moins une journée - sinon les 5 ;) - dans la belle région de l'Outaouais, ou dans la capitale canadienne à un pont de distance, où il y a tant à faire, à voir, à flâner; et confortablement vous installer une couverture en soirée sur la rive québécoise, pour admirer l'unique représentation des ces spectacles pyrotechniques.

Vous pouvez acheter vos billets ici avant 16hrs le jour de l'événement, sinon c'est au Musée Canadien de l'histoire qu'il faut vous présenter.

Samedi, 10 août :
Chili - Pirotecnia Igual Sa
'Dancing for the World'

Mercredi, 14 août :
Italie - Pirotecnicia Giuliani s.r.l.
'Estate Italiana'


Samedi, 17 août :

Grèce - Pavlos Nanos 
'Up and Down'


Mercredi, 21 août :
France - Pyragric Industrie
'Pyrollywood'


Samedi, 24 août :

Clôture - Royal Pyrotechnie
'Émojis'
https://drive.google.com/uc?export=view&id=1nZmJavMWTQxC4i-q4Rf4rY1x0sGV2XBI

3 août 2019

Les Magogois se paient toute une fête !

Renaud Légaré a réussi son pari : Faire (re)vivre Magog.  En effet, depuis le départ de la célèbre Traversée du Lac, Magog a très peu à offrir en matière de divertissement. 

En février dernier, le propriétaire de La Cantine du Lac (qui fêtait jeudi son 25e anniversaire) et président de l’équipe de hockey midget AAA ‘Les Cantonniers de Magog’ a lancé un appel aux Magogois : une campagne de socio-financement aux fins d’une soirée complètement éclatée !  Dépassant toutes ses attentes, les citoyens ont rapidement répondu favorablement, incluant plusieurs dons corporatifs, dont les croisières Pal+ qui ont, pour l’occasion, vendu plusieurs forfaits à bord de leur majestueux bateau ‘Le Grand Cru’ pour cette soirée toute spéciale. Il s’agit, je crois bien, d’une première en matière de feux d’artifice : un projet entièrement réalisé à l’aide de dons !!! 

Ayant pris part à cette initiative de façon entière, tous les donateurs étaient sur place vendredi soir, à la Baie de Magog, pour assister à leur party. Les milliers de gens se sont massés le long de la Baie pour vivre ‘Memphré, La Légende du Lac’ un spectacle pyrotechnique de plus de 15 minutes crée par FAE Pyrotechnie rendant hommage à Memphré, le monstre du Lac. Oui, le centre-ville de Magog fourmillait, tous ces gens se dispersant dans les bars après la prestation, ou prenant la route du retour à la maison, au chalet, créant toutefois un trafic monstre peu après 22:15. 

Renaud Légaré était tout sourire de voir l’achalandage et peut se féliciter du succès obtenu par l’événement.  Il songe déjà à l’an prochain espérant que la Ville se ravisera. En effet, cette dernière ne s’est pas du tout impliquée dans cette soirée par et pour ses citoyens. Il aurait été apprécié, entre autres, que les toilettes publiques restent ouvertes pour l’occasion.  Voyant le succès obtenu, il serait difficile de ne pas suivre la parade en 2020...

La vidéo et quelques photos de cette soirée peuvent être vues sur mon Facebook

28 juillet 2019

GAGNANTS MTL 2019 !!!

Mention spéciale - Apport environnemental : Howard & Sons de l'Australie !
Mention spéciale - Bande sonore : Atlas Pyrovision Entertainment des États-Unis !

*************
JUPITER DE BRONZE : Atlas Pyrovision Entertainment des États-Unis !
JUPITER D'ARGENT : Howard & Sons de l'Australie !
JUPITER D'OR : Grupo Luso Pirotecnia du Portugal !
*************

27 juillet 2019

Que tombe la nuit !

Quelques heures nous séparent du dévoilement des gagnants !!!  Qui de la Corée du Sud (Hanwha), de l’Italie (Parente), du Portugal (Luso), des Etats-Unis (Atlas), du Canada (BEM) ou de l’Australie (Howard) repartiront avec les convoités Jupiter ? 

Affrontements précédents 
En 2005, BEM remportait le Bronze devant Howard et Luso. 
En 2008, Howard gagnait l’Argent. Luso mordait la poussière. 
En 2011, Atlas remportait l’Or, Luso l’Argent. 

En 2019, Howard, Luso et Atlas s’affrontent pour une 1ère fois à Montréal et il sera fort intéressant de voir la conclusion de cette 35e édition. Car honnêtement, je crois que le podium sera un mélange de ces trois-là. Enfin, le mien l’est.  Je suis très ambivalente quant à mon Or. Luso et Howard sont arrivés ici avec beaucoup d’audace, de nouvelles idées, des plans de tir intimidants, un travail de conception évident et une exécution presque parfaite. Atlas quant à lui se mérite mon bronze vu la conception technique parfois défaillante. La trame sonore devrait se jouer entre les États-Unis, le Portugal et le Canada. Devrait. Toute surprise est bienvenue, le jury pouvant être très imprévisible parfois. 

Mention spéciale à la Corée du Sud et l’Italie qui nous ont fait passer d’excellentes soirées joliment colorées et bien rythmées, mais si tôt en compétition que ça ne les aide pas. Et le Canada dans tout ça ? BEM a offert une soirée parfaite au public, mais n'a pas excellé sur tous les critères de la grille d'évaluation.

Sur le coup de 21:30, nous sera tout dévoilé. 

Que la fête commence ! 
Et suivra le feu de clôture. Un hommage au 25 ans du Casino. Le porte-parole du Casino et méga-mélomane Gregory Charles aura soumis sa sélection de succès francophones parmi lesquels Paul Csukassy, le directeur technique de la compétition, fera l’édition finale, toujours au studio Picollo. D'ailleurs le chanteur offrira une prestation musicale de 21h à 21h30 tout juste avant le dévoilement des gagnants.  Pour une 3e collaboration à Montréal, le collectif Panzera-Rozzi nous offre cette dernière soirée.  Donc que des produits Panzera, auxquels sont habitués Rozzi, mis à part quelques produits chinois. Tout l'espace devrait être mis à contribution, Michael Lutz le designer de Rozzi utilisant 5 pontons ainsi que la rampe 4.  Très occupés avec plus d'une centaine de spectacles pour le 4 juillet, Rozzi a reçu la trame sonore fin avril, et a dû rapidement en arriver à un design final, afin de donner la commande de produits à Panzera, et bien sûr les avoir à temps. Il s'agit toutefois de la 10e présence de Rozzi à Montréal, la firme est donc en terrain connu, et il leur est plus facile d'en arriver à une conception logique.  Toutes les chansons étant francophones, Michael aura utilisé Google Translate afin de définir certains moments-clés de ces chansons.  Mais peu importe les paroles, Michael explique son processus ainsi : 'The way i do things [...] I like the fireworks to take you to the next place. If I see constant wallpaper of fireworks bottom-middle-top, my head just go crazy; so when I design fireworks I try use those beats and melodies to kind of synchronize the fireworks to push you to directions... So I'll go here and then work my way up, and then come back down and go across and up again and then for like a finale fill it up the whole world with golds and silvers and things like that, I like doing that.  With a different language, it's though to really get emotionnal, but i do my best to make it work, and i think we do a pretty good job at it.' 

En gros, cher public, sachez apprécier ce dernier moment pyrotechnique avant un petit bout à Montréal.  La cerise sur le gâteau que fût cette 35e édition !  Et s'en suivra la fête, la tape dans le dos à toute cette organisation dévouée qui, sous la canicule, a réussi à offrir aux Montréalais 8 soirées hautement festives ! 

Bonne clôture à tous !!!


23 juillet 2019

Kaléïdoscopique !

Et finalement, dans le coin sud, pour la dernière prestation en compétition cette année, en provenance de l’Australie, pour une 4e fois à Montréal : la firme Howard & Sons Pyrotechnics ! Ding ! Ding ! Ding !

19 juillet 2008.
C’est la date à laquelle je crois bien avoir pleuré pour la première fois d’une pyro-émotion. 
C’est la date à laquelle Howard & Sons s’est assurée du Jupiter d’Argent.
C’est la date à laquelle la firme australienne est entrée dans mon cœur forever.
  
Je n’oublierai jamais ce segment symphonique de ‘Nothing Else Matters’.  Il fallait être sur place pour ressentir la puissance des mines, et voir le ciel se couvrir de diamants roses, mais ne pouvant revivre ce moment unique, je me le remémore parfois en vidéo.  Avis aux intéressés, les 6 minutes gravées dans ma mémoire pour toujours sont ici.  Mais ce n'est qu'une vidéo.

16 juillet 2011.
C’est la date à laquelle Howard a fait connaître au public montréalais le didgeridoo, instrument musical local aux sonorités bien particulières, avec une prestation en direct sur le Lac des Dauphins.
C'est la date à laquelle la firme s’est assurée d'un autre Jupiter (Bronze).
C’est la date à laquelle ils ont confirmé leur talent.

Invitée en 2018.
Ils ont manqué le bateau l'année dernière - c'est le cas de le dire - les artifices n'ayant pu être envoyés à temps pour participer à la compétition estivale.  Le container étant finalement arrivé plus tard dans l'été, il n'y avait donc aucun obstacle à leur participation en 2019.  Enfin !  C'est le retour d'Howard & Sons à Montréal demain soir !!! 

La firme dit avoir été inspirée par leur jeu d'angles de 2011 sur le toit de la salle de contrôle (rampe 4).  Aussi inspirée par certains spectacles auxquels ils ont participé, où les artifices explosent autour du public, ou un peu comme un spectacle musical où les spectateurs entourent la scène.  Littéralement, ceci ne peut être transposé tel quel à la Ronde, mais qu'à cela ne tienne, les imagénieurs de la firme australienne ont donc inventé une 'nouvelle rampe'.  Une rampe circulaire se déployant de la rampe 2  à la rampe 5 (lac) englobant les rampes 3 et 4 !  Aidé de la version 3D du logiciel de conception Finale Fireworks, les Australiens ont très hâte de voir comment se traduira leur design en vrai.  Moi aussi !

De par leurs participations précédentes, je peux affirmer que les invités du pays d'en-dessous ont un talent indéniable en ce qui a trait à la construction des tableaux, et réussissent à chaque fois à nous faire partir de loin, pour nous amener exactement là où ils le veulent. Ils jouent entre les synchros sonores et les synchros lumineuses de façon admirable, et le mariage des artifices s'approche du parfait.  Ajoutons à ça la dimension des formes.  Le 3D.

L'Argent en 2008, le Bronze en 2011...  'There's a color missing !' affirme Christian Howard, l'un des responsables du spectacle à venir.  La firme a divulgué toute l'information pertinente à l'élaboration de ce spectacle sur leur page Facebook.  Je n'ai rien à ajouter, si ce n'est que certaines musiques sont déjà remplies de frissons même sans artifice... Ça sera quoi demain ? 

24 juillet 2019.
C’est la date à laquelle Howard nous convie à leur dernière création : 'Shapeshifter’. Un thème inspiré de la mythologie, de la fiction spéculative, de la métamorphose des formes, un thème intriguant qui risque de se révéler assez kaleïdoscopique !
C’est la date à laquelle j’ai hâte depuis un bon moment. 
C’est une date que vous ne voulez pas manquer.

Bon spectacle ! 

*****************************************  

Bande sonore de 'Shapeshifter' de la firme Howard & Sons Pyrotechnics de l'Australie  : 

INTERPRÈTE - TITRE

Mad Max Fury Road Brothers in Arms
Audiomachine Above and Beyond Remix
Muse Exogenesis Symphony
Fat Boy Slim Weapon of Choice
Beasties Boys - Body Movin'
INXS Neer Tear Us Apart
ACDC - High Voltage
ACDC - Long Way to the Top
David Bowie Starman
New Order Blue Monday
Lorde - Green Light
Empire of the Sun Alive
The Presets My People
Avicii feat. Men At Work - Wake me up Down Under
Adele - Set Fire to the Rain
Future World Music - Dreams Chasers

20 juillet 2019

We choose to go to the moon


Dans le coin nord-ouest, croyant fermement à ses chances de remporter un 2e Jupiter à sa 4e présence en compétition, la firme BEM Feux d’artifice du Canadaaaaaaa ! 🇨🇦 Ding ! Ding ! Ding !

Marc Masson est aujourd’hui designer dans la compagnie fondée par son père. Tout jeune, il rêvait toutefois de devenir astronaute. La vie - et surtout la tragédie de Challenger - en a décidé autrement, mais l’exploration spatiale est toujours restée un sujet de fascination pour lui.  

Dès l’été dernier, l’idée d’un spectacle sur les 50 ans du premier pas sur la Lune est née dans sa tête.  ‘C’est un événement historique, d’amplitude planétaire. Je cherchais une histoire universelle à conter, une histoire positive. [Le premier pas sur la lune], c’est... le meilleur de l’humanité !’.  Il a convaincu son frère Paul et leur oncle Gilles, et ensemble, ils ont crée le spectacle 'On a marché sur la Lune'. 

Le choix des musiques aurait pu être très facile.  Marc s’explique : ‘On aurait pu prendre Fly me to the moon de Sinatra ou I’ll shot the Moon de Tom Waits ou même les BB, Indochine... les références à la lune sont nombreuses, mais ce n’était pas ça le but. Le but était d’aller chercher l’esprit des années 60, caractérisé par un réel optimisme, un désir d’exploration, une grande ambition; ce qu’on retrouve dans la musique pop rock de ces années-là. L’ouverture, ‘I can’t get no satisfaction’, donne l’état d’esprit de cette génération qui voulait toujours plus, ne sachant trop quoi. Et arrive John F. Kennedy avec un réponse à ça : On va le faire.  Et très prochainement !’.  En effet, La bande-son comprendra certains extraits historiques que tous ont entendus à un moment ou à un autre. Jeunes et moins jeunes. De ce célèbre discours de Kennedy ‘We choose to go to the Moon’ aux ingénieurs à Houston dirigeant l’alunissage, l’histoire nous sera racontée. 

Toutes les chansons s’inscrivent dans cet esprit hippie des années 60, dans cet optique d’optimisme (Wild Dream), d’exploration (Jefferson Airplane, The Doors, The Kinks, The Beatles), de pacifisme (California Dreamin’, Spirit in the sky). ‘Car en dépit de l’objectif militaire, ou de concurrence avec l’URSS, c’était quelque chose qui se voulait pour l’humanité entière, pour la paix en général.’ précise Marc Masson.  ‘Evidemment, David Bowie était un must... et on termine avec Revolution, car c’est ce qui s’est passé cette journée-là; non pas une révolution politique ni une révolution sociale, mais plutôt une révolution scientifique, philosophique.’

Il n’y aura pas de pontons sur le lac ou d’artifices sur le toit de la salle de contrôle. ‘On s’est concentré sur nos forces. On n’a pas d’innovations comme telles. Ça ne sera pas des choses que les gens n’ont jamais vues.  Mais on aura un beau feu d’artifice, dans une histoire qui va, je l’espère, les toucher, à laquelle ils pourront s’identifier; la musique est cool, il n’y a pas tant de temps mort, California dreaming est plus lente mais avec les produiits, ça sera très beau.  On ne réinvente pas la roue, on veut faire le meilleur spectacle pour les gens, si possible avec des frissons, sans risquer de se casser la gueule.  C’est pour ça qu’on met l’emphase sur le concept. Ce n’est pas que des bombes sur de la musique, il y a une émotion qu’on veut aller chercher.‘  Histoire et émotion, j’aime ça. 

Le spectacle de BEM comprend environ 80 bombes de gros calibre, beaucoup de chinois, un peu d’Igual, de Panzera et de Luso, ainsi que des produits non-autorisés au Canada, mais homologués spécialement pour La Ronde.

Je n’étais évidemment pas de ces 600 000 000 de personnes qui étaient à l’écoute le 20 juillet 1969, mais si BEM réussi leur objectif, je devrais m’en approcher... Pendant tout le feu, vous pouvez vous imaginer Neil et Buzz s’apprêtant à ouvrir l’écoutille. C’était pile poil il y a 50 ans. 
https://drive.google.com/uc?export=view&id=1ggYf85HkI9aqgHrb8wY94i1yd3ZDihWY

16 juillet 2019

...To Die For !


Et dans le coin sud-ouest, en provenance des États-Unis, couronnée du Jupiter d'Or en 2012, la firme Atlas Pyrovision Entertainment ! Ding ! Ding ! Ding ! 

Merci
D'entrée de jeu, je remercie Lola, Carter, Isabelle, Hailey et Lina-Rose; les 5 petits-enfants de Stephen Pelkey, CEO de la firme américaine, à qui il donne entièrement le crédit de l'idée du spectacle intitulé 'Esprit de la Jungle''I have 5 grand children.  Everything evolves around the Jungle Book, Tarzan, The Lion King, Rio... Everything !' dira-t-il en riant. Le thème était trouvé.  Merci les enfants !  La top fan du Roi Lion et de la musique d'Hans Zimmer en moi est ravie ! 3 extraits quand même.  

'They are so all into it !  And the new Mowgli movie... and now the new Lion King (dont la première a lieu le même jour que le feu !), which i wasn't even aware of back in October !'.  Avec  le festival des Nuits d'Afrique qui bat son plein cette semaine, Atlas est on ne peut plus dans le ton.  Il ajoute que Montréal, c'est spécial :  'Let's face it : After 35 years, around what... 300 shows ?  So 300 themes, 300 soundtracks, 10 000 pieces of music... and you need to come up with something diffferent !'.  À nouveau, merci les enfants  !  Ça sera définitivement différent. 

La jungle en musique
L'élaboration de la musique, inspirée des films de la jungle ci-haut mentionnés (et de quelques autres...), s'est faite avec son fidèle partenaire Matt Shae, le même duo que lors de leurs précédentes présences à Montréal.  'We played around with a lot of music, a lot of interpretations of music, I didn't want to use the standard-standard movie songs as I didn't want to make it sound like it was a Disney track. [For Circle of Life] I had to go to using the Lebo one with the african chorus in a different version, certainly didn't want to use the Elton John version....  I wanted to really kinda of give it a jungle feeling more than a Disney one.'  

Une bande son rééllement énergique qui risque de nous amener directement au Cameroun une fois que Guns and Roses aura passé l'intro. Attention aux chansons Trashin' The Camp, sélection spéciale de Matt Shae, et Bola Viva, choix de Katherine, une des filles de Stephen, qui auront toutes deux donné du fil à retordre au moment de la conception, mais qui s'annoncent totalement déjantées.  Aussi, ils ont engagé Don Dorsey, l'ingénieur principal à la post-production des parcs de Disney depuis 17 ans, qui sera peut-être même dans les gradins mercredi soir. Ce dernier aura passé son mois de janvier à travailler l'édition finale. Ça promet. 

Conception technique
Atlas a inventé la rampe 5 en 2003, il était donc de mise d'en continuer l'exploitation, cette fois-ci avec 5 pontons.  Le quai sera divisé en 21 positions, et les deux passerelles le reliant aux calibres moyens seront habillées de 80 éventails de toutes sortes. Toutefois, l'attention se porte sur une tour d'environ 30 mètres qu'Atlas suspendra à plus de 100 pieds du sol.  Une tour, qui se veut être leur interprétation de la tour maltaise qui circule sur internet, de près de 2000 mises à feu à elle seule, dont un peu plus de la moitié en formation circulaire en haut de la tour.  L'autre moitié... vous verrez. 

Giuliani, Sunny, Vulcan, Panzera, Igual, quelques chandelles Caballer dont le dernier inventaire s'amenuise, des effets de proximité de Next FX... le tout en quantité imposante.  'We also have rapid fire sirens and plenty of whistles'.  Mes prefs !  Il va vraiment juste manquer le solo de gum boots à mon bonheur.   Paraît aussi qu'on deviendra sourd...

Le concepteur dira lire les commentaires sur internet, et agir en conséquence.  Ainsi, sa séquence de notes de piano sera cette fois aussi représentée en position réelle sur le clavier d'un piano (la rampe 3 pour l'occasion).  Exit la longue narration en début de feu que plusieurs ont critiquée il y a 7 ans. Quant à moi, en 2012, j'avais trouvé que le spectacle manquait d'équilibre étant tellement dans le tapis du début à la fin.  Hâte de voir si on a trouvé une meilleure balance chez Atlas ou si on reste avec la bonne vieille méthode de la surabondance qui compromet l'émotion et mécanise la prestation.  Quoiqu'en 2012,  ils ont gagné l'Or...  ça pourrait être sécurisant de reprendre la même recette.  On verra si j'aurai besoin ou non de mes mouchoirs sur cette musique intense du décès de Mufasa, le Roi Lion, qui me fait pleurer chaque fois, même après tant de visionnements...

Avec l'arsenal imposant que l'équipe complète d'Atlas s'affaire à installer depuis samedi dernier, il  ne reste qu'à souhaiter un vent favorable et un plafond pas trop bas.  Des facteurs à considérer lors de la conception si on veut éviter une catastrophe toute en fumée quand on a un show de cette ampleur.

Tout comme Simba qui demande à son oncle 'Hey uncle Scar, will i like my surprise ?'*, j'ai failli demander à Stephen : 'Will I like your fireworks ?
Je parie qu'il m'aurait répondu : 'It's to Die For !*

** tiré du Roi Lion

*****************************************  

Bande sonore de 'Esprit de la Jungle' de la firme Atlas Pyrovision Entertainment des États-Unis  : 

INTERPRÈTE - TITRE

Welcome to the Jungle (Andrea Olivia Remis) Thick Dick
Welcome to the Jungle Guns N' Roses
Prologue David Newman
Baby Elephant Walk Dave Grusin
Black Panther (feat. Ame Kora) - Ludwig Göransson
The Lion Sleeps Tonight The Tokens
Trust in Me - Scarlett Johansson
I Wan'na Be Like You (The Monkey Song) - Fall Out Boy
This Land Hans Zimmer & Lebo M
Mowgli Wins the Race - John Debney
Trashin' The Camp Rosie O'Donnell, Phil Collins & Cast - Tarzan 
...To Die For Hans Zimmer
You'll Be in My Heart Phil Collins
Spirit of Africa - Bianca Ban
Circle of Life Tsidii Le Loka, The Lion King ensemble, Lebo M & Faca Kulu
Welcome to the Jungle (complete track) - Greg Patillo
Bola Viva - Carlinhos Brown
Welcome to the Jungle (theme reprise) Greg Patillo

9 juillet 2019

Signé Luso !

Et dans le coin nord, représentant le Portugal pour la 5e fois à Montréal, la très attendue - et redoutable - Grupo Luso Pirotecnia ! Ding ! Ding ! Ding !

Marquer l'imaginaire
Les adeptes de ce site savent très bien que j'adooore cette firme.  Quel plaisir de la revoir enfin après 6 saisons d'absence !  Chacune de leur présences de 2002, 2005, 2008 et 2012 a généré nombre de souvenirs pour les spectateurs présents.  Marquer l'imaginaire.  Empreindre une image forte. Luso l'a compris dès ses débuts à Montréal étant les premiers à déployer un anneau suspendu.  Et puis une sphère... et des pendules nautiques... Toujours une nouvelle ingéniosité pour surprendre le public ! 

2019 s'inscrit dans cette lignée : 'We continue to follow a certain logic with the shows we've done here in Montreal.  We try to have something, how to say, like a structure... [NDLR : A twist...]  yes a twist...  something like that. So we had a flying circle in the past, now we have a floating circle.  Kind of a trilogy to finish next time !' me dira en riant le directeur artistique Vitor Machado.  Un cercle flottant de 18 mètres de diamètre déposé sur le Lac des Dauphins totalisant 24 positions de tir.  Intéressant.

Et Luso continue d'oser. 'The way we start the show is a little risky, but we did not want to start with a lot of fireworks.  We wanted to start like more progressive, so the people enter into the universe of TV... and from there, things start to develop...' enchaîne-t-il.  

La télévision. Le son.
La télévision.  Voilà le thème du spectacle intitulé 'Restez à l'écoute !'.  Vitor s'explique : 'The idea was to create a theme that was not very common.  Like movies were made here, broadway has been made, etc, but television, i don't think it was ever done...  So, the difficulty was to arrive with something new, something different, something that is emotional, that we can connect to the public.  We have a balance between international - everyone know the series Narcos or The Crowne for example - and something more emotionnal like the child programs or the 80's shows.  Everybody from 20 years old should find something to relate to.'.  Et les plus jeunes ?  Je vous garantis qu'ils vont aimer ça aussi.

La bande son (voir ci-bas) est divisée en différents genres télévisuels.  De la télé jeunesse aux séries dramatiques, tout y passe !  La comédie, le documentaire, même les publicités et les nouvelles !  Une création sonore qui aura nécessité 2 à 3 mois de travail pour les co-concepteurs Mélanie Cagnon, québécoise à la tête des projets spéciaux chez Luso, et le DJ montréalais Hools; ce dernier allant même jusqu'à passer quelques jours au Portugal pour ajuster certains mix au goût de la firme.

Tous ces extraits aussi courts soient-ils, nécessitent des conceptions musicales et pyrotechniques particulières en terme de transition, de démarcation.  Ainsi, DJ Hools y a ajouté plusieurs surprises, dont le célèbre cri de Road Runner !  Beep-Beep !

Et la conception.
En terme de conception, le directeur artistique a donné ses lignes directrices à Pedro Goncalvez, son co-concepteur de 2012, qui a cette fois conçu le spectacle en entier.  De sa collaboration avec Vitor, il dira :  'It was challenging sometimes, lol ! We have different opinion at times, but we always reach a middle part.  I think we make a pretty good team.'  Quand Pedro a vu le spectacle montréalais de Luso en 2002, il a décidé de se lancer en pyrotechnie. C'est tout dire.

Luso utilisera ses propres mono-coups, ses propres chandelles, ses propres bombes; environ 80% du matériel a été fabriqué au Portugal même.  Le reste, des produits de sa ligne chinoise.  Nous aurons donc droit à des artifices de leur catalogue 2019, c'est-à-dire certaines bombes-anneaux, des multi-coups, des nouvelles mines 'double-layer', ainsi que de nouvelles recettes de couleurs, sans perchlorate, donc plus éco-responsable, un élément qui donne aussi une brillance différente.

Et la finale.
Et puis, environ 7 minutes avant la fin, DJ Hools prendra le contrôle des platines LIVE sur le Lac des Dauphins afin de nous mixer la finale en direct.  Votre thème d'émission préférée n'est pas dans la bande sonore ? Qu'à cela en tienne, il sera peut-être du mix finale qui comporte BEAUCOUP trop d'extraits pour les énumérer.  Côté pyro, Luso garde sa signature de finale toute en dégradé de couleurs, mais essaiera semble-t-il un nouveau dégradé cette fois-ci.  Intriguant.

Que pourrais-je rajouter à tout ça ?  Ah oui, il est possible que vous aperceviez un drone.  Mais n'y attendez pas de pétards, c'est seulement pour filmer le spectacle afin de bien documenter la post-production.

Ne reste plus qu'à découvrir comment cet ambitieux projet se déploiera mercredi soir ainsi que les autres surprises qu'on m'a cachées lors de l'entrevue...  Aurais-je aperçu des supports pour lettres ?

Mon conseil ? Ne manquez aucune des 5500 mises à feu.  Un feu signé Luso à Montréal, c'est toujours spécial !

****************************************  
Bande sonore de 'Restez à l'écoute' de la firme Grupo Luso Pirotecnia du Portugal  :