18 juillet 2018

Canada is back !


Pour la première fois en compétition à Montréal, Alain Carbonneau et sa troupe d'Apogée représenteront le Canada ce soir à l'International des Feux Loto-Québec.  Absence remarquée l'an dernier, notre pays est maintenant de retour sur la liste des compétiteurs.  Pression pour Alain ?  Pas tant, puisqu'il n'a pas créé son spectacle en fonction des Jupiter - il ne connaît pas la grille d'évaluation - mais plutôt avec le but de plaire au public. Mais un peu quand même, car son prix à lui sera de voir, d'entendre la réaction de la foule présente dans les gradins de la Ronde ce soir, en l'espérant au rendez-vous par une si belle journée d'été.

Alain Carbonneau doit tout à son regretté maître Pedro Garcia Picazo.  Il a ainsi donc appris à l'européenne. C'est avec lui qu'il a appris sa méthode de design, qu'il utilise encore aujourd'hui.  Une méthode que certains qualifieront de désuète mais qui lui plaît encore à ce jour, une méthode qu'il appelle 'démarche artistique', que l'on peut comparer à un synopsis de film.  Ainsi, il écrit en mots 'front de fontaines blanches, surplombées de crossettes rouges, etc..' sans logiciel. Pour certaines compétitions, cette démarche est obligatoire. Entres autres, aux Nuits de Feux de Chantilly en 2006, qui lui a valu les honneurs du public et du jury.  Il avait alors une finale audacieuse, différente des finales auxquelles les Montréalais sont habitués, mais avec laquelle il remporta ces prix. Alain nous propose à nouveau une finale différente ce soir, comme une prière, sur cet air légendaire de Léonard Cohen, Hallelujah, qui mariera les voix de l'auteur et d'Elvis Presley, qui fera allégeance à ses racines catholiques.

Touché par les trop nombreux récents départs des artistes qui l'ont marqué dans sa jeunesse, il était évident pour lui que ce spectacle devait leur être dédié. C'est ainsi que Bowie, The Tragically Hip, Prince se sont imposés d'eux-mêmes.  Il avouera à l'époque que  la musique des BB n'était pas vraiment sienne, mais qu'aujourd'hui, avec le regard pyrotechnique, et le récent décès de Patrick Bourgeois, il a redécouvert 'Tu ne sauras jamais' qu'il qualifie de magnifique et qui se devait d'être de la partie. Linkin Park viendra rejoindre les plus jeunes, et 'Under Pressure' nous réserve quelques surprises qu'il essaie ce soir et apporte son lot de stress... Bref, une chanson qui porte bien son nom.

'C'est le spectacle dans ma vie pour lequel j'ai travaillé le plus fort.  De loin. J'étais très content d'être invité.  Je ne m'y attendais pas. [...] Le spectacle n'est pas un spectacle continu, ce sont des ambiances différentes qui se succèdent; c'est ce qui donne de l'émotion.  Mon but n'est pas de gagner, c'est de donner de l'émotion, des frissons au public.  Les passionnés comme moi, tout ce que nous voulons, c'est toucher les gens. [...] Il faut voir ce spectacle !'.


Pour les intéressés des produits, de l'italien Parente étroitement associée à la compagnie canadienne, du portugais Luso et du chinois approvisionné chez ses contacts de l'Ouest canadien. Joignez-vous à moi pour souhaiter la meilleure des chances à cette compagnie dont le nom évoque le plus haut point que l'on peut atteindre : Apogée !

Bon feu !!!

*****************************************  

Bande sonore de 'Les Immortels' de la firme Apogée du Canada  : 

TITRE - INTERPRÈTE

Let's Go Crazy Prince
When You're Gone The Cranberries
Blow at High Dough - The Tragically Hip
In The End Linkin Park
L'Hymne à l'amour - Mix Gerry Boulet & Johnny Hallyday
Under PressureQueen & David Bowie
Earh Song - Michael Jackson
Tu ne sauras jamais - Les BB
Hallelujah Elvis Presley

1 commentaire:

  1. La description et les commentaires reflètent très bien notre artificier en chef. Pour ma part, je peux dire que "enfin Alain Carbonneau sera reconnu dans notre Province et notre pays"! Bravo !

    RépondreSupprimer